L’hêtre : un dur au coeur tendre

Publié le 15 mai 2021 - Au fil des saisons, Sylvothérapie

« Etre ou ne pas être telle est la question »

Il ne se fait pas remarquer. Il croit paisiblement sous l’ombre et l’humidité du chêne. On dit souvent qu’il est son vassal, loyal et soumis. Dans sa jeunesse, il passe inaperçu. Il attend patiemment pour saisir sa chance. La chemin est long pour pouvoir s’élever !

Il symbolise la droiture au pied d’argile.

Dés que le chêne, et qu’un autre hêtre laisse passer la lumière, son instinct sauvage l’invite à pousser. Son tronc s’élève droit vers le ciel, sans courbure, ni virage. Sa cîme surplombe et rayonne sur la forêt. Il prend de la hauteur, et change de regard sur le monde. Par la patience, l’observation, l’apprentissage, le décodage des opportunités, l’hêtre dépasse le maître. Il impose son tronc en colonnes, obscurcit la forêt de ses feuilles, et donne l’impression d’entrer dans un espace sacré. Il ne permet ni au gui, ni au lierre de s’accrocher à son tronc lisse. Il a suffisamment attendu son heure de gloire. Il sait, néanmoins, qu’il est fragile. Ses racines sont traçantes, plus ou moins étalées horizontalement. Les grands vents le déracinent facilement. Il doit donc travailler son ancrage, son lien à la terre, son enracinement.

Pour assurer sa pérénité, il produit les faînes. Elles sont cachées dans une première coque à la forme d’hérisson, appelée cupule. A l’automne, quand le signal d’enracinement est donné, il éclate sa carapace en 4, pour libérer ses graines à section triangulaire. Caloriques et nutritives, les faines sont riches en glucides, en protides, en lipides, en huile grasse contenant 40% d’acides gras insaturés ? Dans les hêtraies, tous les 6 ans, en fonction des conditions météo, les fleurs du printemps, produisent une grande quantité de fruits. Ce sont les fainées, attirant alors des multitudes de pinsons. Celles qui s’implantent, atteindront l’age de la maturité, entre 30 et 50ans, pour se révéler.

Si cet arbre donne ses feuilles en avril, votre femme vous mènera tout l’an par le bout du nez ; si les feuilles viennent en mai, vous serez le maître dans votre maison.

Orgueil et vanité

L’hêtre peut par sa dominance, devenir orgueilleux et tyrannique. Devenir jugeant et critique. Autoritariste et exigeant vis à vis des autres.

Par la dénonciation permanente et sans concession de ce qu’elle croit être des défauts, elle pointe, de son doigt accusateur et de son œil aiguisé, qui ne laissent aucune chance à l’observé, tout ce qui ne va pas, selon elle. Elle pense, en fin de compte, être dans la vérité, et rendre service à l’autre, pour qu’il puisse s’en approcher à son tour, pour un monde meilleur et plus beau. Cette projection absolue et permanente sur l’extérieur, lui permet de ne pas se laisser atteindre dans sa vulnérabilité, par ailleurs bien cachée à l’abri de sa dureté apparente. Son hypersensibilité à la réception des conditions extérieures, de l’autre en général, la rend allergique à tout ce qu’elle ne reconnait pas comme étant elle, et la différence ne peut qu’être vécue en termes de rejet.

A l’ombre

  • se sent blessé par autrui dans son orgueil
  • sème en autrui la colère et la désunion afin de rendre à autrui les blessures apparemment reçues
  • ne parvient pas à oublier réellement les blessures anciennes et en conserve des cicatrices douloureuses.

Nettoyage et pardon

A la lumière

  • apprend à surmonter les blessures causées par autrui et à les transformer en prise de conscience
  • l’orgueil blessé est une opportunité pour reconnaître l’ombre en soi-même et la transformer
  • apprend à se pardonner et à pardonner à autrui.

La force de son bourgeon* réside dans sa capacité à gérer les excès d’eau et d’humidité. Il agit principalement sur le rein, en le dynamisant et en le régénérant. Il régule l’essence vitale du jing, en énergétique chinoise. Il active les processus de nettoyage (urée, acide urique, cholestérol, créatinine). Il est diurétique immunostimulant, antihistaminique. Les processus de nettoyage sont aussi générationnels, et émotionnels**.

Douceur et intériorité dans la fleur

La fleur de hêtre est préparée pour « Pour ceux qui ressentent le besoin de voir plus de bien et de beauté dans tout ce qui les entoure. Et bien que beaucoup de choses leur paraissent mauvaises, être capables de percevoir le bien intérieur grandissant. Afin de pouvoir être plus tolérant, indulgent et compréhensif envers les différentes voies empruntés par chaque individu et chaque chose pour atteindre sa propre perfection finale. » ***

La fleur de l’hêtre, appelée Beech par Dr Bach, amène une part de yin de délicatesse, de soyeux. Elle enveloppe de sa féminité, ce collosse dominant. Elle lui rappelle que ce qui le dérange dans autrui, peut lui appartenir aussi. Elle lui enseigne que ses attaques sont une façon de ne pas regarder ses propres fragilités. Elle l’invite à plus d’intériorité et de vulnérabilité. Au centre de son tronc, la moelle et la transition vers le bois forment un cœur.

https://images.cnrs.fr/photo/20060001_0720

Les leçons du sage

Il trouve la lumière à travers l’ombre. Il croit en hauteur, et devient souverain. S’il oublie son ancrage, il devient hautain. S’il agit en profondeur, il trouve l’amour, et gagne en sagesse.

Méditer sous un hêtre

Contempler le hêtre peut vous amener à plus de compassion pour les Anciens qui malgré leurs erreurs ont fait de notre société ce qu’elle est. Sachez modérer votre impatience et l’élan vital qui vous anime dans toutes vos entreprises. Vous êtes un constructeur, devenez aussi un sage, et pour ce faire, suivez le conseil du hêtre tutélaire. Car le hêtre symbolise la patience et la douceur, une forte vitalité empreinte cependant de raffinement, de joie et de féminité. Les Celtes en firent un des symboles de l’attente paisible et de la patience. ****

Et peut être qu’à la nuit tombée, vous y verrez danser les fées !

Sources d’inspiration : Luminessens.org** – Les Douze « Guérisseurs » et autres remèdes, Dr Edward Bach*** – Les énergies bénéfiques des arbres, Erwann Theobald****- Phytembryothérapie, Ledoux et Gueniot *