Un trait d’union entre nous et le ciel

Publié le 10 septembre 2022 - Paroles de plantes

Que nous traversons a chaque fois qu’elle …

A chaque fois, que les aîles du ciel
Aperçoivent nos coeurs ouverts
Elles y déversent la clarté et l’abondance

Aujourd’hui, mes pas, accompagnés de mon bien aimé, nous ont conduit, près de ces magnifiques eucalyptus. Derrière un chantier de construction, non loin du périphérique, se dresse cachés, ces arbres élevés. Je n’avais encore jamais emprunté ce chemin, et observé la floraison des eucalyptus. Je me sens gratifiée d’un tel privilège. Que je ne peux en aucun cas, gardé pour moi. Pas de hasard dans nos chemins, dans les moments de prise de conscience. Et cette attention particulière du moment, m’ont reliées à l’automne, à la pleine lune, au chagrin, à la mélancolie, à la maladie, au deuil. A l’alignement, à la transformation, à l’ouverture, au nettoyage, à la purification.

Un trait d’union entre la terre et le ciel !

Car l’Eucalyptus a choisi pour croître, des régions marécageuses, sombres, infestées de moustiques. Pour cela, il s’est doté dans sa programmation archétypique de moyens pour se montrer à la hauteur de la situation. Il est si riche en tanin qu’il demeure imputrescible, inattaquable par l’émanation de marais fangeux et par la faune archaïque et venimeuse qui régnait autrefois dans cette immense forêt de Tasmanie, proche de l’Australie. Cette forêt présentait les meilleures conditions du bas astral. Il est donc blindé jusque dans ses fleurs qui sont lignifiées, carbonées, boisées, et en surplus, recouvertes d’un vernis ciré. Cette lignification de la fleur est vraiment unique dans le monde végétal. L’ovaire est aussi invulnérable car il est profondément enfoui  dans le pédoncule. Il est apétale ou dans certaines variétés, les pétales tombent sitôt l’éclosion, refoulés par une foule d’étamines. On comprend maintenant pourquoi il porte le nom d’Eucalyptus qui signifie en grec « bien caché ».*

Cet arbre pudique dissimule ses organes les plus intimes

Comme protection des mauvaises fréquentations

Son huile essentielle harmonise le chakra de la gorge et du thymus, avec la couleur bleue/verte de ses feuilles. Elle favorise l’affirmation « je suis », les limites de territoire. Elle permet de laisser à la porte de soi, les énergies néfastes

Puissant draineur des eaux aqueuses de la Terre qu’il amène le long de ses puissantes racines, de son tronc impressionnant, et de ses feuilles bleu/vert, il permet aussi de drainer les mauvaises humeurs de l’âme  humaine vers les poumons afin de les rejeter vers l’extérieur. Il soulage ainsi un système hépatorénal  quelque peu fatigué. L’âme qui participe aux secrétions des glandes endocrines s’en trouve libérée. D’autant que les humeurs noires qui sont la cause de sa mélancolie sont balayées comme par enchantement.

Ce n’est pas pour rien qu’il est utilisé dans les rituels du hamam

Bain chaud, bain turc, bain de vapeur au parfum d’eucalyptus

Ce rite ancestral revitalise le corps, détend, nettoie la peau en profondeur

L’eucapytol ouvre la respiration et facilite l’ouverture des pores de la peau

Pour évacuer par la transpiration, les toxines accumulées

En revanche, il existe pus de 120 espèces d’eucalyptus

Dont les chémotypes des huiles essentielles, sont très différents dans leurs usages

L’eucalytus globulus ouvre le 3ème œil, et apporte une vision claire dans nos projets

Il a comme limite, une neurotoxicité possible, lors d’un usage excessif et prolongé

On lui préfèrera alors pour les personnes fragiles, L’eucalyptus radié (radiata). Plus indiqué pour les problèmes respiratoires de nos bambins

Quand à l’eucalyptus citronné, il détend les muscles, les tendons, et les articulations coincées


L’eucalyptus se dépouille de son écorce friable
Pour laisser apparaître son tronc blanc, beige
Il est le blanc, relié au métal, au poumon, au système respiratoire,en énergétique chinoise.
Il est le complément du noir, du bois d’ébène, avec lequel il forme cette spirale du yin et du yang Derrière une apparente fragilité, se cache une grande solidité et robustesse. Ses boutons floraux sont gorgés de poches a essences
Desquelles se volatilise l’eucalyptol, vers nos bronches encombrées ou irritées
Telle  la première inspiration d’oxygène du bébé sortant du ventre de sa mère
L’eucalyptus nous emmène sur terre,  nous relie au prana, a l’air, et favorise l’ouverture au ciel.

Il est la source du QI, de la vie, de notre vitalité.
Il calme nos chagrins et assouplit nos rigidités

Sources d’inspiration : Luminessens.org – Roger Tanguy Derrien, auteur de Rudolph Steiner et Edward Bach sur les traces du savoir druidique. Lydia Bossom, aromathérapie énergétique