Un air de musique pour plus de légèreté !

Publié le 7 octobre 2021 - Carnet d'humeur, Recettes

C’est étrange de faire silence, de méditer sur la légèreté, le souffle, l’air, le vent. Et de se trouver transporter dans le monde d’Hidegarde de Bingen, en passant par cette chanson de mon enfance, d’Angelo Branduardi. Je ne savais pas que cette grande femme du Moyen-age était une source d’inspiration pour ce musicien et chanteur, qui a bercé mon enfance.

Belle dans la poussière des rails
Laisse tomber l’éventail
Va où le vent te mène
Va où le vent te mène,
Va où le vent te mène, va
Danse la, la vie qui t’aime
Au rythme du monde qui va
Oublie les mots qui t’enchaînent
Va où le vent te mène, va

J’étais loin d’imaginer ce voyage spirituel dans l’air du baroque. Une musique que ma mère affectionnait particulièrement. Un bout d’infinité, de spiritualité, de légèreté, de poésie …

Légèreté de l’âme -Regarder là haut – Connexion à plus grand que Soi – Quitter la lourdeur terrestre – prendre de la hauteur

Légèreté des graines de pissenlit – D’un souffle d’air – Elles s’envolent pour atterrir – Et se laisser une chance de renaissance

Légèreté des plumes d’oiseaux – Que l’on aime ramasser – Comme des messages angéliques – Venant du haut

Légèreté des cîmes – de la pruche et de l’épicéa – Grandeur et magnificience – Sommets vertigineux vers un ailleurs

Légèreté de l’aigle – Planant au dessus des sols – Cherchant l’équilibre dans le vent- Sans résister, se laisse aller – Vers le firmament

Hildegarde De Bingen était une prêtresse du Moyen-age, protégée et inspirée. Elle incarne un XIIe siècle libre, bouillonnant et créatif… C’est l’ancêtre des herboristes – une guérisseuse pour qui aliments, minéraux, tisanes et musique sont essentiels à notre santé. Elle soigne, elle ose s’approcher du domaine de la médecine et des sciences, réservé à l’élite masculine ! C’est une visionnaire, qui nous laissera 2 œuvres majeures : – Physica, dans lequel elle répertorie animaux et plantes en indiquant leurs pouvoirs thérapeutiques – Causae et curae, un livre contre les maux physiques et psychiques, synthèse entre les remèdes populaires et les théories savantes de la Grèce antique comme la théorie de l’équilibre des humeurs dans le sang.

Hildegarde disait que « la musique est la plus haute forme d’activité humaine, celle qui reflète le mieux le son ineffable des sphères célestes ». Alors n’hésitez pas, pour vous évader, à vous laisser flotter dans les airs, par les musiques inspirées. Elles vous mèneront, là ou le vent te mène… dans des contrées éloignées du quotidien, et des lourdeurs terrestres.

Pour en savoir plus sur cette grande femme d’action, écoutez l’émission de France culture

https://www.franceculture.fr/histoire/hildegarde-de-bingen-guerisseuse-visionnaire

Pour plus de légèreté dans nos assiettes, une petite recette de Pain à base d’épeautre, céréale préférée d’Hildegarde

Ingrédients

  • 300 g farine de grand épeautre non hybridé (autres farines adaptées à votre santé)
  • 1 pincée sel
  • Huile biologique 1ère pression à froid (selon votre choix)
  • Eau tiède
  • Epices, graines selon vos goûts et vos besoins (facultatif)

Instructions

  • Mettez la farine dans un saladier
  • Faites un puits
  • Ajoutez le sel et un filet d’huile (facultatif)
  • Ajoutez les épices, les graines si vous avez prévu d’en mettre
  • Ajoutez l’eau tiède, autant que nécessaire pour former une pâte à pain. Votre pâte est prête lorsqu’elle ne colle plus aux doigts
  • Prenez un peu de pâte, formez une boule. Abaissez la pâte avec la paume de la main de telle sorte à former une galette ni trop fine, ni trop épaisse. Faites ainsi pour la totalité de la pâte
  • Cuisez vos galettes dans une poêle ou une sauteuse préalablement huilée (si nécessaire). Vous pouvez mettre un couvercle afin de garder un peu d’humidité et donc de moelleux. Tournez les galettes à mi-cuisson.
  • Les galettes sont cuites en quelques minutes, selon l’épaisseur. Vous pouvez également les cuire à four doux si vous le souhaitez.
  • Ces galettes de pain se conservent bien dans un torchon ; vous pouvez également les congeler et les décongeler au gré de vos besoins.

Bon vent à tous !

Sources d’inspiration : Angelo Branduardi, france culture, santénaturelletoutsimplement